Stress et messages contraignants

stress hypnose macon
Le stress est comme une bombe à retardement

Le stress, vous connaissez?

Comment ça se passe pour vous, au quotidien? Vous avez l’impression d’être tout le temps fatigué(e) ou survolté(e), vous dormez mal et vous ne vous sentez jamais vraiment reposée?

Il y a tellement de contraintes qui s’accumulent que c’est comme si les journée duraient 72 heures. Vous n’arrivez pas à apprécier le peu de temps libre dont vous disposez, vous vous énervez facilement, vous ressentez le besoin d’en faire toujours plus et vous avez tendance à forcer sur le tabac, le café, l’alcool, la grignote, les médicaments..

 

 

Bref, vous vivez dans le stress et vous avez l’impression que c’est impossible d’y échapper.

Et pourtant vous voudriez pouvoir souffler un peu, juste une fois de temps en temps. Sans forcément passer par un changement de vie radical mais même les temps de repos sont imprégnés de tension et d’agitation, malgré vos efforts pour en sortir..

Vous avez essayé d’y échapper mais le poids des contraintes a continué à s’accumuler sur vos épaules.

Vous avez essayé de faire de la méditation mais votre esprit est trop agité pour pouvoir vous concentrer.

Vous avez essayé de faire du sport ou d’avoir une activité créative mais vous manquez de temps et d’énergie pour tenir sur la durée.

Vous avez essayé d’arrêter de fumer, vous avez fait des régimes car vous comprenez que ces habitudes nourrissent le stress, mais ça demandait trop d’effort et vous avez besoin de ces formes de compensation.

Vous avez peut-être même essayé de prendre des médicaments mais ça n’a fait qu’empirer les choses.

Finalement vous avez fini par penser que c’était impossible de vivre autrement et vous avez accepté la situation comme si votre destin était gravé dans la pierre..

 

Et c’est normal de penser comme ça. Parce qu’il y a une culture du stress. Une croyance selon laquelle le stress est une maladie inévitable qui se soigne avec des solutions comme le sport, les médicaments, les exercices respiratoires ou autres..

Toutes ces méthodes sont intéressantes mais elles ne s’attaquent pas au vrai problème. Elles ne font qu’effleurer la surface du problème. C’est comme un pansement sur une jambe cassée.

Mais ce n’est pas une fatalité.

C’est possible de vivre autrement que dans le stress et la contrainte.

Et pour ça, on doit s’intéresser à la source du problème.

 

 

hypnose stress bourg en bresse
Etre stressé, ça s’apprend et ça se travaille

 

 

Le stress, c’est quoi?

 

 

Le stress est généralement défini comme une réponse de l’organisme à une situation dangereuse. Même si vous n’êtes pas réellement en danger, les situations que vous vivez au quotidien peuvent être perçues inconsciemment comme dangereuses.

Le stress dépend donc plus de votre perception des évènements que des évènements eux-mêmes.

On peut identifier trois paramètres du stress:

 

-un stimulus externe qui peut être plus ou moins important, plus ou moins complexe, prévu ou imprévu, ponctuel ou constant, positif ou négatif. Tout ce qui nécessite une adaptation génère du stress: un planning trop chargé, un mariage, un examen, une intervention chirurgicale, un conflit..

Un manque de stimulation est aussi une forme de stress.

 

-une réaction à ce stimulus: Lorsque le système nerveux reçoit une alerte, il déclenche immédiatement des processus autonomes qui permettent de réagir efficacement à la situation. Ces processus se manifestent par des phénomènes physiologiques: accélération de la fréquence cardiaque, montée d’adrénaline, etc..

Si le stimulus dure au-delà du temps nécessaire pour « fuir ou combattre », la personne commence à ressentir des malaises au niveaux physique et mental: les premiers signes du syndrome de stress.

 

– la perception de ce stimulus qui conditionne la réaction: L’intensité de la réaction  dépend du message envoyé par le cerveau aux glandes endocrines. Ce message varie en fonction de nos croyances et  de nos valeurs.

Par exemple , la personne avec qui vous avez rendez-vous a un retard de 5 minutes. Ca ne devrait pas occasionner un stress particulier mais ça peut être le cas si vous vous sentez insulté ou si vous imaginez un scénario catastrophe.

Une attitude négative et des attentes irréalistes font monter votre niveau de stress indépendamment des évènements extérieurs.

 

 

 

 

L’adaptation est un besoin humain vital. Sans un minimum de stress, on dépérit. Il y a donc un niveau minimum et un niveau maximum. Tout comme un muscle doit être entrainé pour se développer, l’humain a besoin de lutter pour évoluer.

Mais notre système nerveux n’est pas adapté au stress prolongé.

Même si notre mode de vie n’a plus grand-chose de naturel, notre inconscient évolue dans un contexte naturel-primitif. Si vous étiez un homme ou une femme des cavernes, les choses seraient plus simples: si vous êtes attaqué par un dinosaure, l’affaire est réglée en 5 minutes. Soit vous arrivez à vous enfuir, soit vous le tuez, soit il vous mange tout cru. Le pic de stress peut être intense mais limité dans le temps.

Mais avec notre mode de vie actuel, vous avez des dinosaures qui vous agressent toute la journée. Le dinosaure, c’est votre patron qui vous harcèle et vous ne pouvez pas vous enfuir, vous ne pouvez pas le tuer. Et il le sait. Alors il en profite.

Le dinosaure, c’est les enfants qui réclament de l’attention, c’est les conflits avec le conjoint, c’est la pression sociale, c’est l’immersion dans un bain d’informations anxiogène (télé, réseaux sociaux, surtout en période électorale ).

(en fait je ne suis pas sûr que les dinosaures ont existé en même temps que les hommes des cavernes mais vous saisissez l’idée ^^)

Le problème, c’est de vivre dans un environnement qui n’est pas adapté à l’humain et de penser que c’est normal.

Pour résoudre le problème du stress, ça commence par refuser l’idée que le stress est une normalité.

 

hypnose stress macon
Les benzodiazépines: un ticket pour l’enfer

 

Stress, croyances et messages contraignants

 

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais aujourd’hui, le stress, c’est la norme. Dans certains milieux comme celui des grandes entreprises, c’est presque une compétence. Si on vous prend en flagrant délit de bien-être, vous êtes considéré comme nonchalant, glandeur, jemenfoutiste.

Ne pas être stressé reviens à être paresseux, pas impliqué, pas normal.

Il y a toute une culture du stress, sur les mères de famille par exemple. Le fait d’être un « bonne » mère ou une « mauvaise » mère se mesure par rapport au niveau de pénibilité.

Il y a toute une économie (florissante) qui fonctionne sur le stress: livres de développement personnel, thérapies diverses, médicaments .. et l’abondance de l’offre vient valider ces croyances.

Il y a le discours tyrannique de la société mais il y a aussi et surtout le discours tyrannique qu’on se répète à soi-même.

 

 

Messages contraignants

La notion de messages contraignants vient de l’analyse transactionnelle. Ce sont des notions volontairement schématiques qui permettent de ramener des concepts complexes à leur plus simple expression.

Les messages contraignants sont des sortes de lois qui régissent nos comportements, nos émotions, notre logique et nos réactions au stress.

Il s’agit en quelque sorte de messages que notre inconscient nous envoie à longueur de journée pour nous maintenir dans une certaine direction.

Ils sont issus d’expressions et d’injonctions répétées généralement pendant l’enfance. Ces messages sont perçus comme une condition pour obtenir de l’amour, de l’attention ou de la reconnaissance.

Les messages contraignants façonnent notre personnalité et peuvent mener à une dévalorisation et une perte de confiance en soi.

On compte  5 principaux groupes de messages contraignants:

-Sois fort

-Sois parfait

-Sois gentil

-Dépêche toi

-Fais des efforts

Sois fort est un système de croyances selon lequel il ne faut pas exprimer d’émotions qui pourraient être interprétées comme des signes de faiblesses. Il ne faut pas se plaindre et on doit toujours se débrouiller seul. Les notions de courage, de lutte et de souffrance sont valorisées.

Les inconvénients de ce système sont une tendance à refuser toute forme d’aide, une incapacité à comprendre et exprimer ses émotions, une tendanceà dénigrer tout ce qui est considéré comme de la faiblesse et à ne respecter que l’autorité brutale.

 

Sois parfait valorise la complaisance et l’excellence à tous les niveaux. Une personne parfaite ne s’énerve jamais et fait toujours de son mieux. Tout est fait pour limiter les risques d’erreur ou d’échec. Tout ce qui ressemble à un défaut est systématiquement rejeté.

Une personne qui évolue dans ce système de croyances peut avoir tendance à vouloir tout contrôler , à craindre le jugement, à toujours différer l’aboutissement d’un projet et à être généralement insatisfaite.

Sois gentil fait appel aux valeurs de partage , d’altruisme et de sacrifice. Il s’agit de rendre service, de faire passer les autres avant soi-même, d’être généreux..
A un niveau excessif, ce système peut  amener la personne à se sentir victime de son dévouement, à toujours chercher l’approbation, à être frustrée par manque de reconnaissance, à se laisser envahir par les autres ou à être intrusive en rendant des services qu’on ne lui a pas demandé.
Dépêche-toi met en avant les qualités d’une personne active, rapide et productive. Dans ce système de croyances, agir lentement ou prendre le temps de réfléchir est considéré comme hautement anxiogène.

Dans l’excès, le message dépêche-toi rend agité et impatient. La personne se met la pression pour en faire toujours plus, s’interdit le moindre temps de repos, considère ce qui est urgent plutôt que ce qui est important et attend des autres le même niveau de réactivité, ce qui génère facilement des conflits.

 

Fais des efforts regroupe les notions du type « il faut souffrir pour être beau » « ce serait un peu trop facile » « On ne fait pas toujours ce qu’on veut » et autres. La valeur travail est valorisée au plus haut niveau et tout est pensé en terme de mérite.

Dans ce système, le critère pour évaluer toute chose est la difficulté.  Une réussite valable passe forcément par des tâches pénibles. La difficulté est plus importante que le résultat.  Ca peut se traduire par une tendance à compliquer les choses à  et à penser que les autres sont paresseux ou incompétents.

 

Ces messages peuvent se cumuler, ce qui donne parfois des combinaisons assez complexes. Ces systèmes de croyances et de valeurs ne sont pas mauvais en soi. Ils le deviennent lorsqu’ils sont excessifs et qu’ils se généralisent.

C’est une question d’équilibre.

Etre fort ou perfectionniste n’est pas une mauvaise chose. Ce n’est pas mauvais de vouloir être rapide et efficace ou de vouloir être altruiste. C’est l’excès qui pose un problème.

 

Concrètement, qu’est-ce qu’on peut faire?

Concrètement, pour combattre le stress à la source, on peut travailler directement sur les messages contraignants.

En réadaptant votre discours interne, vous modifiez votre perception de l’environnement et vos réactions au stress s’ajustent naturellement, sans avoir besoin d’exercer un contrôle volontaire.

Ca commence par prendre conscience de ses propres croyances et de ses limites. Avoir la conscience et la compréhension de choses n’est pas toujours suffisant mais c’est une première étape indispensable. Les techniques de questionnement permettent de faire émerger les informations manquantes en très peu de temps.

Ensuite, le travail en hypnose profonde permet d’intégrer ces informations à un niveau plus profond.

 

stress hypnose bourg
L’hypnose, c’est presque aussi simple que ça

 

L’avantage de l’hypnose, c’est qu’on peut travailler sur des processus profonds et complexes à partir d’informations très simples. Une image ou un mot sert de clé d’accès à une arborescence d’informations.

C’est ce qu’on fait en PNL avec des techniques de switch pattern.

Ainsi, on peut remplacer « sois fort » par « sois humain » et « sois parfait » par « sois toi-même ». « Dépêche-toi » peut devenir « prends ton temps » et « fais des efforts » peut devenir  « fais ce que tu peux« ..

Techniquement, il y a énormément de possibilités en hypnose pour remplacer une croyance par une autre. Ca passe par de la relaxation profonde et un approfondissement de l’état de concentration induit par l’hypnose.

On peut travailler avec des images, des gestes, des sons ou même avec l’écriture. C’est à moi de m’adapter et de vous proposer les méthodes qui vous correspondent.

Par le travail de votre imagination, vous créez de nouvelles possibilités et vous changez vos perceptions et votre tolérance au stress augmente sans effort.

 

Pour venir faire une séance avec moi et travailler sur vos systèmes de croyances, vous pouvez me contacter directement au 0682150905

 

Merci de votre attention

Bonne journée 🙂

 

Emmanuel