Non à la merditation

L’autre jour, je suis tombé sur un article qui vendait-ou plutôt qui survendait- les bienfaits de la méditation. Moi, j’appelle ça de la merditation. C’est fou ce qu’on peut lire comme conneries sur le web.

 

Dans ces pratiques, il y a des concepts intéressants et utiles. Le problème, c’est quand on nous vend ça comme une solution à tous vos nos problèmes dans la vie. La pensée magique et la pensée unique. Le problème de la plupart des sites de New Age, c’est qu’ils disent tous exactement la même chose. Et quand tout le monde répète les mêmes choses en boucle, bien souvent, c’est le signe que tout le monde a arrêté de réfléchir.

 

D’ailleurs, ça fait partie du package dans les discours merditatifs: le mental, c’est pas bien. Surtout pas réfléchir. il faut être émotionnel et intuitif.

 

Pourtant, le cerveau rationnel, c’est sa fonction principale de résoudre les problèmes. Fonctionner uniquement ou principalement à l’émotion, pour moi, c’est presque une maladie. Quand à l’intuition, c’est simple: une personne stressée ou angoissée aura le plus souvent, des intuitions merdiques.

 

Bref, l’article en question développait, si on peut appeler ça comme ça, le concept de moment présent. Il FAUT vivre dans le moment présent. Ici et maintenant. Pas hier et ailleurs, pas demain et ailleurs, non. Ici et maintenant.

Quand je lis des trucs comme ça, je me dis « Wow, tu as trouvé ça tout seul? »

Dans le principe, ok. Vivre dans le présent plutôt que de ruminer ou idéaliser le passé, plutôt que d’anticiper le futur avec des scénarios négatif. Ca fait sens. Jusqu’à un certain point.

 

Et ça dépend de quel moment présent on parle: allez dire ça à quelqu’un qui se fait arracher les dents, ou à une femme qui se fait taper dessus par son mari alcoolique, ou au gars qui se fait pourrir par sa femme perverse narcissique. Vis le moment présent, ça ira mieux. C’est ça, ouais.

 

C’est bien gentil tout ça, et dans le principe, se concentrer sur l’instant et se recentrer dans la méditation, c’est très bien. Encore faut-il être disponible pour ça.

Une personne angoissée, stressée ou surmenée n’est pas en capacité de se reposer ou de se recentrer. Soit elle n’a plus d’énergie, soit elle a l’esprit trop agité.

 

Heureusement, nos experts de la pensée magique ont la réponse: il faut accueillir ses émotions. Qu’est-ce que ça veut dire?

 

Accueillir quoi? Comment? Je suis d’accord que quand vous avez un problème grave, vous avez des émotions intenses, mais être émotionnel ne résout rien. Il y a une limite entre avoir une réaction émotionnelle et s’enterrer dans ses émotions.

C’est presque un symptôme, ces discours sur l’émotion. Nous vivons dans une société malade, névrosée. On est tous des clients d’un marché de l’émotion. On nous dit d’être émotionnel parce que les émotions permettent de nous vendre des idées ou des produits. Vous n’avez qu’à voir comment on vous vend de l’émotion dans les pubs pour des yaourts.

 

 

Aujourd’hui, on a le droit de censurer qui on veut parce qu’on ressent quelque chose. Les réseaux sociaux ont fait croire aux gens que leurs avis et leurs ressentis leur donnaient des droits sur les autres. Et il y a toute une économie qui fonctionne sur le narcissisme.

Ca peut vous paraître bizarre que je parle de ça. Et c’est vrai que je prône l’égoïsme. Vous devriez être votre priorité, tout en considérant que vos problèmes ne regardent que vous. Etre en bonne santé et émotionnellement stable, c’est la meilleure façon de faire du bien à votre entourage. Si je suis épuisé, stressé ou angoissé, je deviens infréquentable.

 

Le problème, c’est qu’on a tous des contraintes et un temps limité pour les gérer. Il y a des limites à ce qu’on peut gérer par soi-même.

Pour être efficace dans la résolution de problèmes, il suffit parfois d’appliquer une règle essentielle d’organisation et d’efficacité: faites faire le sale boulot par quelqu’un d’autre.

 

Un professionnel de l’accompagnement ne gèrera pas vos problèmes à votre place, mais il vous aidera à faire le sale boulot, mieux et plus vite.

Moi, je vous propose une approche, il y en a d’autres, tout aussi valables. Mais l’idée, c’est d’arrêter de vous prendre la tête avec des trucs que vous ne pouvez pas gérer seul.e.

 

L’introspection, c’est du sale boulot, et on a vite fait de se perdre dans ses pensées et dans ses émotions. Pour y arriver, on a besoin de structure et de méthode.

 

D’abord comprendre le présent. Et dans quel mesure votre passé influence votre présent. Revenir sur le passé pour faire du nettoyage émotionnel vous permet d’y voir plus clair dans le présent. Alors vous pouvez commencer à envisager l’avenir.

 

Ce fameux instant présent est influencé à la fois par votre passé et par votre avenir.

Comment peut-on être influencé par l’avenir? C’est simple: ce que vous faites aujourd’hui construit votre futur vous. En clair, en continuant exactement comme vous faites aujourd’hui, votre futur sera pareil en mieux, ou en pire.

 

Si vous n’avez pas de plan pour le futur, vous n’avez pas de direction, vous tournez en rond. Et avant de  tracer un plan pour l’avenir, il faut avoir l’esprit libre. Et pour ça, il faut se libérer de son passé.

Rappelez-vous que si vous n’avez pas de plan pour votre vie, vous serez absorbé dans les plans des autres. Et ils n’ont rien prévu de bon pour vous.

Il ne suffit pas de s’assoir en tailleur et d’attendre que les problèmes se règlent tout seuls.

 

Je conclurai sur un dicton de marin:

« Le bateau qui n’obéit pas au capitaine obéit à la tempête. »

Merci de votre attention

Belle journée

Emmanuel

0682150905