La perte de poids en 6 conseils

la perte de poids hypnose macon
La perte de poids est un jeu de stratégie

La perte de poids, c’est un sujet de préoccupation majeur pour beaucoup de personnes. Particulièrement avec le retour du soleil. On s’imagine sur une plage de sable chaud, le corps baignant dans une douce lumière, bercé par  le rythme des vagues, en sentant la douce caresse des rayons de soleil…

 

Mais il y a ces kilos superflus accumulés pendant l’hiver. Et oser découvrir son corps sur les plages, c’est pire qu’une épreuve: un véritable cauchemar.

 

Si vous souffrez d’avoir des kilos en excès, alors lisez la suite. Quelques changement d’habitudes simples peuvent faire la différence.

 

La perte de poids, comment ça marche?

 

On peut commencer par ramener le problème à sa plus simple expression. Si vous consommez plus de calories que vous n’en dépensez, vous stockez ces calories sous forme de masse graisseuse.

Ce n’est pas toujours aussi simple mais ça l’est, la plupart du temps.

Une vie sédentaire et des repas trop riches, c’est la voie royale pour avoir des kilos en trop.

 

Plus d’activité physique et des repas plus léger, c’est la base de la perte de poids.

 

Mais comment mettre ce principe élémentaire en application sans frustration, sans craquage et sans effet secondaires?

 

Première étape: ralentir

 

L’erreur la plus commune dans le domaine de la perte de poids, c’est d’aller trop vite et d’en faire trop.

Beaucoup de gens en surpoids démarrent un régime sur un coup de tête et s’embarquent dans des programmes beaucoup trop durs.

Un changement total de toutes leurs habitudes alimentaires, un comptage/pesage de calories, une pesée quotidienne pour se surveiller, du sport à outrance, des compléments alimentaires en excès, des diurétiques…

 

Et qu’est-ce qui se passe?

Au bout de quelques mois, c’est le ras-le-bol. On pète les plombs et on retombe dans ses anciennes habitudes. Et c’est pire qu’avant. Les kilos reviennent en moins de temps qu’il n’en faut pour vomir un Big Mac. La culpabilité et le sentiment d’échec finissent de saper votre motivation jusqu’à la prochaine fois. Avec en plus un organisme complètement détraqué.

Si vous ne consommez pas suffisamment de calories pour faire fonctionner l’organisme et qu’en plus vous enchaînez plusieurs séances de sport par semaine, votre organisme s’épuise et vous commencez à manifester des troubles physiques et nerveux.

 

Pour éviter ça: soyez moins ambitieuse et définissez des objectifs à votre portée. Il vaut mieux un régime imparfait mais tenable sur le long terme qu’un système trop rigide qui ne durera que quelques mois.

 

Oui, quand on parle de la perte de poids, quelques mois, c’est du court terme.

 

Le problème quand on se lance dans un programme amincissant, c’est qu’on ne se supporte plus. Et on veut que ça aille vite, vite, vite. On se précipite et on fait n’importe quoi.

Si vous arrivez à vous accepter avec vos kilos en trop, ça vous permettra de penser à long terme.

Vous avez besoin de prendre conscience de votre véritable valeur au-delà de votre apparence.

Si vous n’y arrivez pas seule, vous connaissez un  bon hypnotiseur qui peut vous aider (lisez quand même l’article jusqu’au bout avant de m’appeler svp ^^)

 

hypnose maigrir macon
L’inconvénient de l’hypnose pour la perte de poids: être obligée de refaire sa garde-robe

 

 

Addition et soustraction

 

Pour soutenir la perte de poids, c’est plus intéressant d’ajouter que de supprimer: plutôt que de penser à supprimer ceci ou cela, c’est plus facile d’ajouter de nouveaux aliments. Ajouter des fruits frais et des légumes crus ou cuits dans votre bol alimentaire ne vous demandera pas beaucoup d’effort.

En ajoutant des produits sains et naturels, vous remplissez votre estomac, ce qui permet de satisfaire votre appétit, et vous apportez à votre organisme ce dont il a besoin. Vous faites le plein de vitamines et de minéraux. Même si vous vous autorisez des écarts, au moins vous ne vous nourrissez pas que de junk-food.

 

Vous pouvez ajouter des produits sains à vos repas ou/et ajouter un repas sain à votre journée.

 

Par exemple: manger très léger le midi est plus facile que de se contrôler toute la journée. Le midi, on est encore dans le rythme de la journée. Et on a moins envie de se remplir, parce que l’organisme n’est pas encore relâché.

Le midi, on mange plus souvent seul ou pas à la maison alors c’est plus facile de manger ce qu’on veut sans tenir compte des envies des autres.

Une bonne salade de crudités, des fruits frais, quelques graines ou fruits secs (pas trop non plus, c’est bon les amandes et les noisettes mais aussi très riche^^), pas de lardons ni de formage, pas de sauce industrielle. Un peu de pesto ou de moutarde pour que le goût soit agréable.

En faisant un repas du midi très léger, vous faites le plein d’énergie, vous n’êtes pas épuisée par la digestion et vous avez bonne conscience. Et vous pouvez vous permettre un repas plus copieux le soir, surtout si vous mangez en famille (tout le monde n’a pas le même objectif que vous).

 

 

Communication et négociation

 

Vous avez des objectifs qui ne concernent que vous. Mais vous devez gérer l’influence de votre entourage. La pression sociale peut être très forte en ce qui concerne l’alimentation.

Si vous prenez le temps d’expliquer à vos proches que vous êtes dans une démarche de réforme alimentaire, vous pouvez obtenir leur soutien ou au moins qu’ils vous laissent tranquille.

Vous avez le droit de demander de l’aide et du soutien. Votre conjoint et vos enfants auront peut-être envie de vous suivre dans cette expérience.

Vous n’êtes pas obligée de manger toujours en même temps que les autres, ni de manger toujours la même chose que les autres.

Si vous sautez un repas,vous êtes toujours un membre de la famille. Même si le repas en famille est un moment privilégié, on n’est pas obligé d’associer de grosses quantité de nourriture malsaine pour augmenter le plaisir.

 

Vous pouvez aussi vous réserver un placard et un rayon du frigo pour vos aliments à vous. Vous prenez l’habitude de vous servir uniquement à ces endroits et vous êtes moins tenté par la malbouffe.

 

 

La liste de courses et les produits de base

Ce que vous n’avez pas dans vos placards, vous ne pouvez pas le manger.

J’entends souvent des mères de famille me dire qu’elles ont l’habitude de se jeter sur les paquets de gâteaux en rentrant du travail. Et quand je pose la question: pourquoi avoir des gâteaux dans vos placards? Elles me répondent « mais c’est pour les enfants! »

Ils ont bon dos, les enfants ^^ Mais vous pouvez continuer à nourrir vos enfants avec du sucre industriel, ça me fera du boulot pour plus tard quand ils n’arriveront pas à sortir de leur addiction au sucre 😉

 

Si vos enfants ne peuvent pas faire autrement que de manger ce genre de produits, vous pouvez limiter les dégâts en ajoutant des fruits à leur goûter (moitié fruits, moitié gâteaux, c’est acceptable), et en ayant un stock le plus limité possible.

Ca oblige à faire les courses plus souvent mais il faut savoir ce qu’on veut, n’est-ce pas?

 

D’ailleurs faire les courses plus souvent permet d’avoir moins de stock et de s’en tenir au minimum vital quand on est en panne de quelque chose. La peur du manque nous fait acheter des tonnes de produits inutiles et par habitude, on achète toujours les mêmes aliments. En y allant plus souvent, vous prenez l’habitude d’avoir moins de stock et vous pouvez commencer à vous débarrasser de la peur du manque.

Et en cas de compulsion, vous avez plus de chances de résister qu’en ayant des placards pleins. Si vous devez sortir de chez vous pour aller acheter du chocolat, l’envie passera plus vite que si vous en avez à portée de main.

 

En faisant les courses plus souvent, vous êtes obligée d’aller plus vite et si vous prenez 2 minutes pour faire une liste de courses, vous allez à l’essentiel, sans perdre de temps à regarder ce qui pourrait vous tenter.

Un conseil magique: faites votre liste et vos courses après manger, jamais quand vous avez faim. Si vous ne pouvez pas, mangez un fruit avant d’écrire votre liste ou d’aller en courses. Vous aurez moins faim et vous n’achèterez pas les mêmes choses. Vous serez plus connectée à votre cerveau et moins à votre estomac.

 

Une bonne habitude à prendre, c’est d’avoir toujours un stock de produits de base, pas des pâtes ou des patates, mais des légumes, dans l’idéal des légumes frais mais des conservez ou du surgelé, c’est toujours des légumes.

Si vous avez un bon stock d’épices et de bases pour les sauces (huile d’olive, vinaigre de cidre, yaourt, crème légère, lait de coco..) vous pouvez faire des plats délicieux avec très peu de calories. Un simple tomates avec des épices, ça prend 1 minutes à préparer et votre balance vous dira merci 🙂

 

Un stock de fruits frais, c’est une bonne idée. Rappelez-vous que les fruits se consomment crus. Cuit ou en jus, ce n’est plus du fruits, c’est du sucre!

 

Même si vous sentez que vous allez craquer sur le chocolat, autorisez vous à craquer mais mangez un fruit avant. Peut-être que vous craquerez mais au moins vous aurez mangé quelque chose de sain.

 

 

hypnologue macon
Vous n’êtes pas seule

Une chose à la fois

 

La frustration des régimes vient du fait qu’on veut trop en faire d’un coup. Supprimer l’apéro, les dessert, le fromage, les féculents. C’est trop d’effort. C’est inhumain.

Si vous devez ou voulez supprimer certains types d’aliments, allez-y par étapes.

D’abord le chocolat par exemple, mais seulement le chocolat. Jusqu’à ce que vous soyez complètement à l’aise. Ensuite vous passez à autre chose.

 

Je recommande de commencer par ce qui est le plus facile et qui donne le plus de résultats: tout ce qui est compulsif si vous avez des compulsions.

Si vous trouvez que c’est difficile de résister à des compulsions, vous connaissez un bon hypnotiseur qui peut vous aider à en sortir (mais lisez quand même jusqu’au bout avant de m’appeler svp)

 

L’alcool, c’est typiquement le genre d' »aliment » qui vous fait prendre du poids pour zéro bénéfice. L’alcool ,c’est des calories vides, ça ralentit votre métabolisme en plus d’avoir un effet dépresseur. C’est mauvais pour le teint et pour l’énergie et ça donne un aspect bouffi. Rien qu’en supprimant ou en réduisant fortement votre consommation d’alcool, vous mincissez rapidement. Même 1 verre ou 2, plusieurs fois par semaine, ça fait la différence sur votre ligne.

Vous pouvez faire l’expérience: si vous vous sentez mal à l’idée de vous passer d’alcool pendant 1 semaine entière, vous avez un problème.

Si vous ne pouvez pas vous empêcher d’en consommer pendant plus de 7 jours, vous avez un gros problème. Je peux vous aider pour ça.

 

 

Les desserts, c’est une des pires habitudes qui favorisent la prise de poids. Si vous arriver à éliminer le dessert, vous ne perdez rien en terme de nutrition mais vous gagnez en légèreté.

 

 

Attention aux faux amis comme les barres de céréales, les céréales du petit déjeuner, les galettes de riz soufflé, les steacks « végétaux », les salades pré-assaisonnées qui sont extrêmement caloriques et dense en sucre.

 

 

Mollo sur le sport

 

 

La pratique d’une activité physique peut être un accélérateur pour la perte de poids. A condition de pratiquer de manière raisonnée.

Si vous êtes déconditionnée, c’est-à-dire si vous n’avez pas fait de sport depuis le collège, votre organisme n’est pas adapté à une pratique régulière. Vous n’avez pas encore développé la capacité à puiser dans vos réserves pendant l’effort. Dans ce cas, tout ce que vous gagnerez, c’est une augmentation de votre appétit sans perte de poids notable.

Vous obtiendrez l’effet inverse de celui recherché.

Pas la peine de vous mettre à courir 1 heure 3 fois par semaine. Vous allez juste vous épuiser inutilement. Une session par semaine au début, c’est très bien.

Des sessions longue à basse intensité pour commencer. La marche, c’est parfait.

Progressivement, vous pourrez passer sur des sessions plus courtes à haute intensité, comme des sessions de cordes à sauter, rien de tel pour faire fondre la graisse.

Si vous êtes fatiguée ou que vous avez des courbatures, oubliez votre séance de zumba. Prenez le temps de vous reposer. Les temps de repos sont aussi importants que les temps d’effort pour votre organisme. Ne vous mettez pas la pression. Vous ne voulez pas plus de contraintes.

 

De toute façon, vous obtiendrez toujours plus de résultats en vous concentrant sur l’alimentation que sur l’exercice.

 

 

Vous n’êtes pas seule

 

 

Si vous appliquez ces conseils simples, vous vous dirigerez lentement mais sûrement vers la silhouette de vos rêves.

Est-ce que ce sera suffisant, peut-être pas. Et si vous vous battez depuis des années avec le même problème, il est peut-être temps de faire appel à une aide extérieure. L’humain est fait pour travailler en équipe.

Vous n’obtiendrez pas plus de résultats en appliquant toujours les mêmes méthodes. Ca n’existe pas.

L’hypnose peut vous aider à vous acceptation, à redorer l’estime de vous-même, à sortir des compulsions alimentaire, à réduire votre appétit et à renforcer votre motivation.

 

SI vous voulez sortir de cette situation, vous avez une solution simple et naturelle à votre disposition.

Pour obtenir un rendez-vous, appelez maintenant au 0682150905

N’attendez pas, chaque jour qui passe, c’est des kilos en plus!

 

 

Merci de votre attention

 

Belle journée

 

 

Emmanuel