La nourriture la plus dangereuse

hypnose poids macon
Vous êtes ce que vous mangez

La nourriture est dangereuse. C’est devenu impossible de l’ignorer. On en parle à la télévision, sur internet, à la radio, dans les livres et dans les magazines. Les « experts » sont unanimes: la nourriture est dangereuse.

 

Heureusement que ces braves gens sont là pour nous mettre en garde contre les dangers d’une alimentation malsaine, sinon nous vivrions dans une ignorance apaisante.

Mais pas question d’être détendu par rapport à la nourriture. Manger, c’est dangereux. Et si vous l’oubliez, il y aura toujours quelqu’un pour vous le rappeler.

C’est d’ailleurs le problème. Avec toute ces informations, on a du mal à s’y retrouver. Manger, c’est dangereux, ok. Mais quel est L’aliment le plus dangereux?

 

Le gluten? (Pourtant, on nous l’a répété que c’était bon de manger du blé)

Le lactose? (Quand je pense comment on nous a bassiné pendant toute notre enfance avec nos amis les produits laitiers)

La viande? (Personnellement je n’en mange plus depuis des années mais je connais aussi un paquet de végétariens à qui ça n’a pas réussi)

Le sel?

Le gras?

Le sucre? (Le nouvel ennemi public n°1)

L’alcool ?

Les fruits et légumes non bio?

 

Avec tout ça, j’ai envie de dire une chose: arrêtez de manger sinon vous allez mourir!

(ne suivez pas ce conseil^^)

Nourriture toxique

 

L’alimentation est une science récente. Je ne sais plus qui disait ça: la nutrition aujourd’hui, c’est comme la chirurgie au moyen-âge.

Il y a plus de croyances que de faits avérés. Les vérités d’hier sont remplacées par d’autres vérités et le consommateur moyen est noyé dans un flot d’informations contradictoires.

Entre le nombre de repas et la composition de ces repas, on ne sait plus ce qui est bon pour nous.

Il y a toute une économie qui fonctionne sur la confusion. Entre l’industrie de la junk-food et celle du bio, la pharmacie et l’industrie de l’amincissement, on finit par penser que tout est toxique.

 

L’alimentation est un véritable enjeu de santé publique aujourd’hui. Le nombre de personnes qui souffrent de troubles alimentaires et d’obésité, sans parler de diabète et autres maladies, c’est vertigineux.

Tous les jours je reçois des gens accros au sucre, épuisés et dont l’organisme est complètement détraqué à force de suivre des régimes toujours plus extrêmes.

 

Des gens littéralement obsédés par la nourriture et par leur poids. Pour qui la nourriture est devenue une source de stress et d’angoisse.

 

Des gens dont l’organisme et l’esprit sont profondément intoxiqués par la nourriture la plus dangereuse qui soit: l’information.

L’information que vous consommez et celle que vous produisez peuvent être hautement toxiques.

 

 

hypnose pour maigrir macon
Le sucre, une drogue dangereuse et addictive

 

 

Diète d’information

 

Vous avez peut-être déjà entendu cette expression: Vous êtes ce que vous mangez.

 

On peut aller plus loin: vous êtes ce que vous consommez.

 

On se nourrit d’aliments. Et on se nourrit d’information. On se nourrit d’activités et de relations.

Si vous pratiquez des activités qui vous ennuient, votre corps et votre esprit réagissent négativement. Si vous fréquentez des personnes toxiques, votre vie devient toxique. Si vous consommez de l’information toxique, votre esprit est pollué et votre réalité devient toxique.

 

C’est-à-dire que l’information qui circule à propos de l’alimentation est probablement plus toxique que l’alimentation elle-même.

 

Je vous propose une petite liste des messages répétés régulièrement  dans les émissions de TV, sites web et  magazines:

 

« Les dangers du sucre »

« Les dangers des cures détox »

« Ne mangez pas trop gras, trop salé, trop sucré »

« Le sel, un poison ordinaire »

« Etes-vous intolérant au … »

« Le nouveau régime pour perdre X kilos en 3 jours »

 

Etc..

 

Quand vous entendez ce genre de suggestion toute la journée, pendant des années, quel effet ça peut avoir sur votre cerveau?

 

Vous croyez vraiment qu’on vous répète ça pour vous aider?

Vous croyez vraiment que ça vous fait du bien d’être immergé en permanence dans ce bain d’information?

C’est possible, mais quel que soit l’intention derrière ces suggestions hypnotiques négatives, le résultats est que votre esprit est intoxiqué.

 

Et si vous voulez réformer vos habitudes alimentaires, revenir à une hygiène de vie plus saine, sortir des compulsions et automatismes qui vous pourrissent le quotidien, ça commence par une diète d’information.

 

Si vous voulez faire maigrir votre corps, vous devez d’abord faire maigrir votre cerveau.

D’abord en réduisant la complexité. Plutôt que de faire des calculs dignes d’un ingénieur de la NASA, revenir à un modèle basique.

Pas besoin de compter les calories en permanence ni de chercher si votre yaourt est yin ou yang. Des produits basiques, sous leur forme brute en limitant tout ce qui est nourriture transformée, c’est déjà pas mal pour commencer.

Une alimentation la plus variée possible avec des produits naturels et de saison.

Vous pouvez vous poser la question si vous avez un doute sur un aliment; demandez-vous simplement si vos arrières grand-parents auraient mangé ça.

 

Est-ce que votre arrière-grand-père aurait mangé un MacDo? Ou un kebab? Peut-être une fois pour gouter, après il vous aurait dit que c’est indigeste et il serait retourné arroser ses tomates bio. (Il ya moins de 100 ans, 100% de la nourriture était bio).

 

 

 

 

Comment ne pas perdre du poids?

 

 

Avant de vous demander comment en sortir, je vous propose un petit exercice: posez-vous la question suivante:

Comment je pourrais faire pour empirer mon problème de poids?

 

Si vous voulez empirer votre problème, vous pouvez commencer par vous focaliser encore plus sur votre problème. Les choses auxquelles on est attentif deviennent plus importantes.

Ensuite, vous pouvez consommer de l’information négative et culpabilisante, rien qu’avec les journaux télévisés et la publicité, vous pouvez faire montre votre niveau d’anxiété dans des proportions dramatiques. Ce qui aura pour effet d’empirer vos problèmes alimentaires. Si vous êtes stressé, vous mangerez plus de choses toxiques et en plus grosses quantités.

 

Pesez-vous tous les jours, c’est très efficace pour rester gros. Comme ça vous envoyez des informations à votre cerveau « je suis gros, je suis gros, je suis gros ». C’est la méthode Coué. Ni plus, ni moins.

 

Ne vous acceptez pas, et culpabilisez le plus possible. Et surtout, pensez-y en permanence. Pensez à ce que vous ne devez surtout pas manger et vous êtes sûr que vous en mangerez. C’est magique. Penser à ce qu’on ne veut pas nous apporte d’avantage de ce que’on ne veut pas. Ne pensez pas à une tablette de chocolat.

 

Interdisez vous un maximum de choses, ça vous donnera encore plus envie d’en manger.

 

Engagez vous publiquement à suivre un régime, comme ça vous aurez encore plus la pression et votre niveau de stress augmentera rapidement. C’est bon le stress pour la prise de poids.

Soyez surmené et épuisé, comme ça votre organisme sera ralenti et votre appétit sera détraqué. Plus vous serez fatigué et tendu, et plus vous aurez tendance à manger n’importe quoi.

Pour bien vous enterrer dans votre problème, passez beaucoup de temps avec des gens négatifs. Des gens qui ont les mêmes problèmes que vous, si possible. L’effet d’appartenance sociale est très puissant.

 

En un mot, consommez de l’information toxique et je vous garantis que vous aurez une vie misérable ^^

 

 

 

La détox d’information

 

Evacuer les informations toxiques, c’est comme éliminer la graisse, ça commence par une réduction de consommation. Votre organisme brûle des calories en permanence. Si vous en consommez plus que vous n’en éliminez, vous êtes en surcharge.

Pour réduire vos consommations d’aliments  toxiques, je vous recommande d’y aller par étapes. D’abord les fastfood, ensuite les chips, etc..

Pour l’information, vous devriez commencer par ce qu’il y a de plus toxique et plus facile à éliminer: la télévision. en tout cas, les JT, les pubs et les émissions de cuisine.

Ensuite, pourquoi pas faire un travail de fond sur les croyances, avec un bon hypnotiseur par exemple. Tous nos comportements sont liés à des croyances.

C’est une caractéristique de l’esprit humain: nous sommes capables de fonctionner avec des principes que nous comprenons partiellement (voire pas du tout). En cherchant à comprendre d’où viennent nos habitudes ou ce qu’on considère comme des vérités, on peut obtenir des changements profonds et durables.

C’est très difficile de luter durablement contre ses propres automatismes sans avoir fait un travail en profondeur sur les croyances. Par exemple, résister à une envie de chocolat tant que le chocolat est associé au plaisir, c’est compliqué.

 

Gérer la nourriture quand la nourriture est une source d’angoisse, c’est compliqué.

Faire quelque chose pour soi quand on ne s’accepte pas, c’est compliqué aussi.

 

Tout est question du type d’information et que vous consommez et de comment votre cerveau traite ces informations.

 

 

Merci de votre attention

 

Belle journée

 

 

Emmanuel

 

Contact et renseignements: 0682150905