Hypnose anti cannabis

hypnose addiction macon
Sortez du brouillard

Dites non au cannabis avec l’hypnose

 

Vous fumez des joints? Vous aimez votre pétard du matin avec le café, le joint du soir pour vous détendre après une longue et dure journée? Fumer un bon shilom avec vos amis en mangeant des spacecakes, c’est sympa mais vous commencez à sentir que ça vous fait plus de mal que de bien?

 

Vous avez peut-être déjà essayé d’arrêter, mais sans succès. Les habitudes reviennent vite. Pourtant après quelques semaines sans fumer, vous vous sentiez mieux, plus concentré, plus énergique mais quand il y a un joint qui tourne, c’est difficile de refuser. Ca ne se fait pas..

 

Pourtant, quand vous avez commencé, on vous a dit que ça ne rendait pas accro, que c’était moins nocif que l’alcool…

 

Au début, c’est sympa, ça vous donnait de l’énergie et des fous rires. Vous aviez le ganja smile, le grand sourire des fumeurs d’herbe. Vous étiez plus cool, plus créatif, vous pouviez passer des heures à enchainer les joints en discutant de tout et de rien avec vos camarades fumeurs..

 

Et puis vous avez commencé à fumer tout seul, dès le matin.

Et c’est devenu normal. C’est devenu un rituel, une habitude, une normalité.

Les soirées joint sont devenues moins marrante. Au bout d’1 heure, plus personne ne se parlait et vous vous retrouviez en plein blocage avec le cerveau qui tourne en rond sur des pensées bizarres.

 

Insidieusement, vous êtes devenu glandeur, peut-être même associal ou paranoïaque?

 

Les mois, les années ont passé et vous essayez d’avoir une vie normale avec un travail, une famille, une vie sociale..

 

Avec le temps, vous êtes devenu de plus en plus angoissé et ralenti. Pas moyen de démarrer la journée sans un pétard, et pas moyen de dormir sans un dernier joint.

 

Aujourd’hui, vous ressentez vraiment les effets secondaires de cette drogue sournoise: les trous de mémoire, les absences, la parano, l’isolement, la déprime permanente, les sautes d’humeur…

Et vous comprenez bien que jour après jour, le joint ne fait qu’amplifier le problème.

 

Peut-être que vous êtes prêt à admettre que le cannabis est une drogue et que les inconvénients sont plus nombreux que les avantages.

 

Et vous comprenez peut-être déjà que quand on a passé un certain niveau de consommation, ça devient impossible de revenir à une consommation occasionnelle, comme avec l’alcool ou le tabac.

 

Il ne reste plus que 2 options: continuer comme ça ou arrêter complètement.

Mais arrêter complètement et définitivement de fumer du cannabis, ça vous paraît insurmontable. C’est énorme. Ca veut dire renoncer à tellement de choses.

 

hypnose cannabis macon
La Skunk, l’herbe du putois

 

 

D’une certaine manière, le cannabis finit par vous définir en tant que personne. Arrêter de méfu reviendrait à renoncer à votre identité.

 

Commencer à fumer des joints, c’est entrer dans un cercle d’initiés. C’est comme détenir un secret. Un effet crée et renforcé par la drogue: le fumeur vit dans l’illusion qu’il comprend des choses inaccessibles au commun des mortels.

C’est progressif et insidieux: le cannabis est une drogue qui booste l’égo.

On vit en souterrain, comme dans une société secrète. Le fumeur de joint est en décalage permanent avec son environnement. Avec le temps, il devient indifférent à tout. Tout est nul et sans intérêt, tout est de la merde.

Le seul problème important, c’est de se fournir. Tout le reste est secondaire.

 

Comment s’en sortir?

 

 

L’hypnose propose des solutions rapides et durables pour l’arrêt du cannabis.

Pour décrocher, le fumeur a besoin de décompresser car des années de consommation régulière ont installé une anxiété profonde et permanente. C’est pour ça que les séances d’hypnose anti cannabis mettent l’accent sur la détente nerveuse.

Ensuite, on doit travailler sur tout les déclencheurs émotionnels négatifs: tout ce qui crée du stress maintient le fumeur dans sa dépendance.

 

Le travail sur l’image de soi et sur l’identité vient finaliser le travail: la manière dont on se définit en tant que personne fait toute la différence.

 

Une à trois séances suffisent pour retrouver un équilibre.

 

hypnose drogue macon
Le rituel du roulage

 

 

Y-a-t-il une vie après le cannabis?

 

Ca va très vite: après quelques jours sans fumer d’herbe, vous commencez déjà à vous sentir plus présent, la parano diminue et disparait. Le cerveau est moins encombré avec des pensées négatives circulaires. Un peu d’insomnie et d’agitation mais pas de symptômes de sevrage physique.

 

Au bout de 2 à 3 semaines, le sommeil redevient régulier et réparateur. La personne a plus d’énergie et la concentration s’améliore.

 

Après 1 mois ou 2, la déprime a disparu et vous retrouvez l’envie de voir du monde, de sortir, d’avoir des activités.

 

Les problèmes et les responsabilités du quotidien redeviennent gérables. Emotionellement, vous êtes plus stable. La mémoire et les capacités d’apprentissage reviennent à la normale.

 

Finalement, ça ne demande pas tellement d’effort. Prendre la décision et demande une aide extérieure, c’est la première étape qui fait 80% du travail.

 

Vous voulez sortir de la fumette et retrouver votre équilibre? Appelez maintenant au 0682150905

 

 

Belle journée

 

 

Emmanuel